Conscience, amour et guérison, Tome I

Que je sois au début de mon cheminement personnel ou que j’en aie un bout de chemin de fait, les textes ci-dessous aideront à me familiariser avec les principes spirituels et ceux du développement personnel. Je pourrai identifier, dans les paroles de l’auteur, le fait de « ramener la spiritualité dans la matière » et rendre le message accessible à tous, ce qui m’aidera à intégrer ces principes dans ma vie de tous les jours. Je trouverai dans ce tome I les sujets suivants :

1) « Bien vivre sa sexualité » ;

2) « L’Amour déguisé vs l’Amour vrai » ;

3) « La maladie, un message d’Amour à comprendre » ;

4) « Comment être à l’écoute de sa conscience ? » ;

5) « Maladie et guérison : est-il plus important de comprendre ou de guérir ? ».

Version papier

Share

    Conscience, Amour et Guérison, Tome I

    Que je sois au début de mon cheminement personnel ou que j’en aie un bout de chemin de fait, les textes ci-dessous aideront à me familiariser avec les principes spirituels et ceux du développement personnel. Je pourrai identifier, dans les paroles de l’auteur, le fait de « ramener la spiritualité dans la matière » et rendre le message accessible à tous, ce qui m’aidera à intégrer ces principes dans ma vie de tous les jours. Je trouverai dans ce tome I les sujets suivants :

    1) « Bien vivre sa sexualité » ;

    2) « L’Amour déguisé vs l’Amour vrai » ;

    3) « La maladie, un message d’Amour à comprendre » ;

    4) « Comment être à l’écoute de sa conscience ? » ;

    5) « Maladie et guérison : est-il plus important de comprendre ou de guérir ? ».

    Extrait

    Le fait de dire Merci m’aide à m’ouvrir

    Lorsque je dis Merci, M,E,R,C,I, ce mot est composé de cinq lettres comme le mot A,M,O,U,R et en fait, dire Merci, revient à mettre de l’amour dans la situation. Si j’apprends que j’ai une maladie dite grave, je n’aurai pas le coeur♥ à sauter au plafond en me disant que c’est merveilleux, que c’est fantastique. Mais il faut savoir que le cerveau, en réalité, a pris la meilleure décision pour que, souvent, je puisse vivre le plus longtemps possible.

    Ce Merci, puisqu’il m’aide à m’ouvrir, m’aide ainsi à diminuer mon stress. Si j’apprends que j’ai une maladie et je me mets à maugréer, si je suis fâché, en colère, j’augmente alors cet état de mal-être à l’intérieur de moi. J’augmente encore mon stress. C’est la raison pour laquelle cela est appelé le stress de diagnostic. Au moment où je suis averti que j’ai une maladie que je considère comme grave, il se peut que la progression de la maladie soit fulgurante, après l’annonce du diagnostique, alors qu’au début, elle était moins rapide. Le stress, plus il augmente, plus il va faire évoluer la maladie rapidement. Il est donc important de rester ouvert.

    ISBN

    978-2-923364-73-5

    Nombre de pages

    app. 135 pages

    Date de parution

    juillet 2016 (Québec), sept. 2016 (Europe)