Le pouvoir du Reiki – Niveau 3

Le Niveau 3 de REIKI s’adresse à moi si j’ai complété les 2 premiers niveaux et que je désire aller plus loin dans ma transformation et guérison intérieures. Cette troisième formation me permet d’expérimenter davantage le principe du lâcher-prise, en vivant de plus en plus au niveau du coeur plutôt que du mental.

Durant l’initiation du Niveau 3, mon canal s’ouvre davantage à cette énergie d’amour et de lumière. Une nouvelle ouverture de conscience se manifeste. Le 4e symbole m’est transmis, ce qui augmente mon taux vibratoire. J’apprends également à utiliser un souffle qui me permettra de régénérer mes cellules en activant la Kundalini, ainsi que la façon d’initier d’autres personnes aux niveaux 1 et 2.

Version papier

Description

ATMA, Le REIKI – Niveau 3

Le REIKI est un système de guérison naturelle accessible à tous. Il permet de relier consciemment mon énergie personnelle avec l’énergie en équilibre parfait de l’Univers. En développant une communication active avec celle-ci, j’apprends à mieux la recevoir, la canaliser et la transmettre. Cette énergie m’aidera à harmoniser les situations en déséquilibre de ma vie au niveau de ma santé physique, mentale, émotionnelle et spirituelle. Ce système de guérison comporte 4 niveaux d’enseignement.

Le Niveau 3 de REIKI s’adresse à moi si j’ai complété les 2 premiers niveaux et que je désire aller plus loin dans ma transformation et guérison intérieures. Cette troisième formation me permet d’expérimenter davantage le principe du lâcher-prise, en vivant de plus en plus au niveau du coeur plutôt que du mental.

Durant l’initiation du Niveau 3, mon canal s’ouvre davantage à cette énergie d’amour et de lumière. Une nouvelle ouverture de conscience se manifeste. Le 4e symbole m’est transmis, ce qui augmente mon taux vibratoire. J’apprends également à utiliser un souffle qui me permettra de régénérer mes cellules en activant la Kundalini, ainsi que la façon d’initier d’autres personnes aux niveaux 1 et 2.

Extrait

Le Silence

Beaucoup de gens confondent silence et solitude. C’est pourquoi ils ont peur du silence, ils ont peur d’être seuls. En réalité, le silence est un lieu habité où je découvre l’origine des choses.

La pratique du silence est un bon moyen pour connaître le repos de l’esprit. Tout le monde devrait faire une cure de silence de 15 minutes minimum par jour.

J’ai besoin du silence et particulièrement celui de la nature, parce que c’est dans la nature que j’ai mes racines. Lorsque je me retrouve seul dans la forêt, dans la montagne, il arrive que je me sente transporté dans un passé très lointain, à l’époque où les humains vivaient en communion avec les forces et les esprits de la nature. Lorsque j’y entends le chant d’un oiseau ou le bruit d’une cascade, je sens que ces sonorités participent au silence. Elles ne le détruisent pas, elles le soulignent, car quelques fois, je ne suis pas conscient du silence. Il faut un bruit, le craquement d’une branche, le cri d’un oiseau ou la chute d’une pierre pour que j’éprouve soudain, intensément la sensation du silence.

Informations complémentaires

ISBN

978-2-924867-17-4

Nombre de pages

55 pages